miércoles, 24 de septiembre de 2008

Discours de Nicolas Sarkozy au sein de l’Assemblée général de l’ONU-Sep- 2008-

Par: Francisco Barbosa D

Le discours que Nicolas Sarkozy- Président de la France et l’Union Européenne - a adressé v
is-a vis de la communauté internationale au sein de l’Assemblée général de l’ONU a des remarques importantes sur le plan politique et économique. Premièrement, Sarkozy a visé son discours aux rapports politiques de l'Union Européenne avec la Russie, l'Iran, le monde arabe, la Chine et les Etats-unis. Deuxièmement, Sarkozy a averti sur l’obligation de moraliser le capitalisme financier en convoquant les pays les plus directement concerner à se réunir afin de réfléchir et tirer les conclusions sur la crise économique la plus grave que a connu le monde depuis de celle des années 30. De plus, Il a formulé des critiques contre la banque internationale pour avoir oublié la pauvreté du monde. Il a remarqué la nécessité a réguler le marché en disant que les banquiers ne peuvent pas negliger que leur métier était financier le développement économique et ne pas de fomenter et mettre en ouvre la spéculation.

Dans le même sens, il a souligné que ce n'est pas possible gouverner un monde sans règles et avec des institutions du XX siècle. Sarkozy a fait une proposition de l'élargissement du Conseil de Sécurité et du G8 afin de les doter d’une nouvelle efficacité. Finalement, le Président français a rejeté la guerre de civilisations et de religions en remarquant que l'Europe croit fermement á la dignité de l'homme et, aussi , á la diversité de cultures.

Voilà le bilan de ce que le Président Sarkozy a dit au sein de l’Assemblée Général de l’ONU

Regardez-vous le discours :


No hay comentarios.: